Maison LC5

Le projet comprend deux études :

  • côté jardin, une extension du salon par une véranda (modèle choisi par les maîtres d’ouvrage) comprenant les contraintes administratives fortes du règlement municipal
  • côté rue, une extension de la maison par un garage, dans une zone dite inconstructible.

Le stationnement sur la parcelle n’était pas possible et trouver une place dans la rue est le supplice quotidien des maîtres d’ouvrage.

La maison ne correspond pas aux « standards » des maisons classiques: elle est peu haute mais toute en longueur, sur les limites séparatives des deux côtés. En retrait de 4m par rapport à la rue, elle est encadrée par deux immeubles des années 30 construits en limite de rue, dans un quartier uniquement pavillonnaire où toutes les maisons sont en retrait de la rue. Cette implantation crée une « dent creuse », sombre, dans la rue. La création d’une place de stationnement sur une parcelle est aussi un point important pour les élus, conscients du problème du stationnement.

C’est une particularité qui a permis de construire en limite sur rue, par dérogation donnée par les élus.

La création du garage a permis de repenser toute l’entrée de la maison.

Mission limitée au permis de construire
Maître d’ouvrage : privé
2017 (92 – Hauts-de-Seine – Colombes)